Actualités de la formation

 

Télécharger la plaquette

 

 

PrésentationContenu - Projets - Poursuites

 

 

 

 

Le titulaire du bac pro animation occupe des postes d'animateur socio-culturel, animateur périscolaire, animateur en gérontologie, animateur social ....

Il exerce son activité dans des centres de loisirs, associations, des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD), centres sociaux culturels et sportifs, services d’aide et de maintien à domicile…

 

  • Compétences recherchées

Le titulaire de ce bac doit être capable concevoir et réaliser des activités de nature variée, auprès d'un jeune public ou de personnes âgées.

Il a les compétences nécessaires pour :

  • conduire un projet d'animation. Cela suppose de concevoir, organiser et réaliser des activités. Il doit ensuite être capable de prendre du recul et d’évaluer son action.
  • accueillir et communiquer avec des partenaires et son public
  • impulser une dynamique au sein du groupe dont il a la charge.

 

  • Qualités requises

Pour réussir son orientation vers les métiers de l’animation, il faut posséder des qualités personnelles :

  • Avoir le sens des responsabilités
  • Faire preuve d’aptitudes relationnelles et de bienveillance
  • Etre dynamique,
  • Faire preuve de créativité
  • Avoir des valeurs comme le respect, la tolérance …
  • Etre ponctuel
  • Avoir le goût du travail en équipe,
  • Aimer échanger et savoir se remettre en question

 

  • Conditions d’admission et durée de la formation
  • Les élèves présentent en fin de 1ère, les épreuves de certification du CAP « Agent de prévention et de médiation »

  • Sous réserve de places disponibles et d’une réelle motivation, les élèves de seconde générale ou technologique peuvent intégrer la classe de 1ère après positionnement dans le cadre d’un projet « passerelle ».

 

Début de page

 

 

 

  Contenu de la formation  

 

La formation s’articule en trois parties :

 

Une grande partie d'enseignement professionnel
     
L'enseignement général adapté aux besoins de la formation
     
Des stages en entreprise pour une formation pratique

 

 

  • L’enseignement professionnel : Il repose sur 3 fonctions

 

Fonction 1 : Contribution au fonctionnement de la structure ou du service par la mise en œuvre d’un projet d’animation

Associé à des connaissances du cadre réglementaire et organisationnel du travail comme le cadre juridique de l’activité, le statut des animateurs ou les règles d’encadrement et de sécurité… , dans cette fonction, l’élève apprend à :

  • Prendre en compte le contexte d’exercice de son activité
  • Concevoir et réaliser un projet d’animation
  • Mettre en œuvre une communication professionnelle eu sein de la structure ou en direction des acteurs

 

Fonction 2 : Animation visant le maintien de l’autonomie sociale et le bien être personnel en établissement ou a domicile

En se fondant sur les apports des sciences médico-sociales (processus d’intégration ou d’exclusion sociale, cadre de vie et vie sociale des personnes âgées, des enfants et des familles…), l’élève s’enrichit de connaissances qui lui permettent de :

  • Identifier les caractéristiques et les attentes des personnes en perte de d’autonomie
  • concevoir des activités de maintien de la vie relationnelle, sociale et culturelle
  • puis de les réaliser

 

Fonction 3 : Animation visant l’épanouissement, la socialisation et l’exercice des droits des citoyens

A partir des techniques professionnelles de la démarche de projet; de l’approche historique de l’animation, des apports éducatifs; de l’analyse de supports de communication et de l’image… l’élève apprend à :

  • Concevoir des activités socioéducatives et socioculturelles
  • Réaliser des activités socioéducatives et socioculturelles
  • Encadrer le public sur l’intégralité du temps d’accueil

 

 

  • L’enseignement général Il s’articule autour de plusieurs matières et prend en compte les besoins spécifiques des élèves dans le cadre de l’accompagnement personnalisé et de la co-intervention

 

  • Les Disciplines générales : A la différence du collège, les enseignants du lycée professionnel ont une double compétence et peuvent enseigner deux disciplines et intervenir dans les dispositifs d’accompagnement

  • 3.5h Français, Histoire-Géographie, Enseignement moral et civique

  • 1.5h Mathématiques/ sciences

  • 4h LV1 anglais et LV2 espagnol ou allemand

  • 1h Prévention-Santé-Environnement

  • 1h Education artistique

  • 1.5h Education Physique et Sportive

 

  • L’accompagnement personnalisé :

 

A raison de 3 heures par semaine, il prend en compte les besoins spécifiques de chaque élève et apporte des réponses en matière de :

  • Consolidation des acquis en français, en mathématiques
  • Démarches pour les recherches de stage,
  • Méthodologies (lecture de consignes, …),
  • Préparation à l’orientation (intervenants extérieurs, d’anciens élèves…)
  • Préparation aux épreuves d’examen (accompagnement pour les dossiers, Simulation d’oral..)

  • Co-intervention

Elle donne lieu à des séances au cours desquelles un professeur d’enseignement général (mathématiques et français) et celui de l’enseignement professionnel interviennent ensemble devant les élèves. Elle donne ainsi une dimension concrète aux apprentissages et permet à l’élève d’acquérir une vision globale des enseignements qu’il reçoit et de faire du lien entre les différentes disciplines.

Ainsi par exemples, les élèves ont pu travailler sur des sujets comme ;

  • La croissance de l’enfant à partir de courbe taille/poids
  • Les méthodes d’animation dans le cadre d’un projet
  • Revue de presse sur différents thèmes (mort subite de nourrisson, processus d’exclusion sociale, actualités sanitaires…
  • Analyse d’un budget de ménage en situation de précarité

 

 

  • La formation en entreprise

Les stages se répartissent également entre les deux secteurs d’interventions :

  • Socioculturel et socioéducatif dont une période au moins en accueil collectif de mineurs
  • Animation sociale auprès de personnes âgées en perte d’autonomie

 

A raison de :

  • 6 semaines en classe de seconde 2 X 3 semaines
  • 8 semaines en première : 2 X 4 semaines
  • 8 semaines en terminale : 2 X 4 semaines

 

L’objectif de ces périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) est de permettent de

  • construire des compétences en situation professionnelle et en présence d’usagers
  • développer des compétences de communication
  • découvrir différentes structures dans le champ professionnel de l’animation,
  • mettre en œuvre des pratiques d’animation, de les analyser, d’enrichir son répertoire d’intervention
  • contribuer au travail en équipe pluri professionnelle
  • mobiliser les savoirs acquis en centre de formation

 

Ces stages peuvent être effectués dans des structures comme :

  • Centres de loisirs
  • Maisons de la jeunesse et de la culture,
  • Associations,
  • Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
  • Centres socio-culturels et sportifs,
  • Services d'aide et de maintien à domicile.

 

 

  • Chef d'oeuvre

Innovation de la réforme sur la « transformation de la voie professionnelle », Le chef d’œuvre doit être une réalisation concrète dont l’élève se souviendra, un marqueur fort de sa scolarité en lycée professionnel.

Il est l’aboutissement d’un projet pluridisciplinaire construit, individuel ou collaboratif, qui vise à développer son inventivité et sa créativité.

Son caractère pluridisciplinaire mobilise l’enseignement professionnel de spécialité et une ou plusieurs disciplines d’enseignement général en fonction du chef d’œuvre travaillé.

Il s’intègre à la formation à partir de la classe de première à raison de 2h hebdomadaires et se finalise à la fin de la classe de terminale ;

Le chef-d’œuvre est un travail effectué seul ou en groupe. L'élève doit le présenter devant un jury d’examen en fin de terminale. S'il s'agit d’une réalisation concrète, l s’agit avant tout d’l’épreuve orale qui consiste à expliquer l’ensemble de la démarche, de la conception à la réalisation du projet.

 

Un exemple de ce que pourrait être un chef d’œuvre : projet « mémoire et cinq sens »

Après plusieurs séances de remue-méninges, les élèves ont décidé de créer un jeu de société autour des cinq sens dont le public serait la personne âgée.

Les élèves ont découvert les rudiments de la création d’un produit, le fonctionnement d’une entreprise. Il a également été intéressant pour eux de travailler en groupe/équipe et d’ appréhender les futures périodes de formation en classe de 1re auprès de la personne âgée. Des visites ont été réalisées à mi-parcours en EHPAD afin de réajuster les règles du jeu et améliorer les différentes animations de la boîte.

En finalité le jeu a été vendu dans plusieurs maisons de retraite et il était proposé également une animation et démonstration de la boîte de jeu à chaque vente.

Les élèves ont par ailleurs à des concours et ont présenté leur réalisation et leur démarche à l’oral pour convaincre les membres des jurys. Ils en ont remportés plusieurs prix

 

Début de page

 

 

 

  Projets pédagogiques  

 

  • Géronto’Challenge

Article de presse de la charentelibre.fr, publié le 19 juin 2018 à 14h28.

Une nouvelle édition du Géronto’Challenge se tient ce mardi dans la salle Georges Brassens de l’Isle d’Espagnac. Les résidents de seize Ehpad s’affrontent sur des épreuves variées, comme un chamboule tout, un lancé de ballon ou un parcours équilibre. L’objectif est toujours le même: promouvoir l’activité physique de manière ludique.

« Certains se préparent dans l’année pour être au top le jour du challenge. Il y aussi des répercussions dans les Ehpad, qui s’inspirent des épreuves pour faire bouger les résidents », assure Laure-Marie Deport, animatrice pour la mutualité sociale agricoles des Charente. L’événement est co-organisé par l’Ehpad La Providence, situé à Gond-Pontouvre et vainqueur l’an passé, le lycée des Métiers de la Mode et des Services Jean Rostand d’Angoulême et l’Association Santé Education et Prévention sur les Territoires (ASEPT) du Poitou-Charentes

Vu l’ambiance et les cris d’encouragements, les résidents étaient ravis d’être là.

 

  • La fête du Jeu : Projet avec la ludothèque de St Yrieix en mai

    

 

  • Semaine d’intégration des élèves de 2nde en septembre :

Les objectifs affichés de cette semaine étaient ;

  • Promouvoir le bien « vivre ensemble »
  • Responsabiliser les élèves en tant que citoyen responsable
  • Développer le sens du travail en équipe et de l’engagement dans la formation professionnelle

Pour y parvenir, divers moyens ont été mis en place :

  • Sorties pédagogiques ou intervenants extérieurs :
  • Visites des CSCS , Escape Game, Les Petits Débrouillars,
  • Tables rondes au CIJ avec la FCOL, IME de Ma Campagne,
  • spectacle de Cocktail à Gogo sur les addictions,
  • Rallye pour découvrir les structures médico-sociales de la ville d’Angoulême.

Début de page

 

 

 

  Après la formation  

 

  • Poursuite d’études

 

Après leur bac, les élèves peuvent poursuivent leurs études dans diverses formations :

Brevet de Technicien Supérieur

  • BTS Economie sociale et familiale Services (ESF)
  • BTS Services et Prestations du Secteur Sanitaire et Social (SP3S)
  • BTSA Développement, animation des territoires ruraux …

Brevet Professionnel de la jeunesse, de l’Education Populaire et des sports BPJEPS

Animation sociale Animation culturelle Techniques de l'information et de la communication Loisirs tous publics

Diplômes Universitaires de Technologie DUT «Carrières sociales option animation sociale»

Diplôme d'Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques DEUST «Métiers de l'animation»

Licence professionnelle Métiers de l'animation sociale, socio-éducative et socioculturell

Accès vers les écoles préparant à des Diplômes d’Etat ()professions sociales et paramédicales

  • Moniteur Educateur
  • DE Educateur spécialisé
  • DE Educateur de Jeunes Enfants
  • DE Assistant de service social….
  • DE Auxiliaire de Vie Sociale

 

  • Entrée dans la vie active

 

Le titulaire du bac Pro Animation peut accéder à différents métiers :

  • animateur socio-culturel
  • animateur périscolaire
  • animateur auprès de personnes âgées
  • auxiliaire de vie scolaire

Dans différents secteurs d’activités :

  • centre de loisirs
  • maison de la jeunesse et de la culture
  • association
  • centre social
  • services d’aide et de maintien à domicile
  • établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

 

 

  • Témoignages d'insertion dans la vie active

 

Mélissa :

« J’ai effectué deux stages de 3 et 5 semaines au sein de l’Association Oméga dans le cadre de mon cursus scolaire.

J’ai été recruté le 01 octobre 2018 après avoir obtenu mon Bac SPVL comme médiatrice sociale.

J’ai été affecté de suite sur le secteur de Ma Campagne Puymoyen avec  une autre médiatrice.

Je suis aujourd’hui référence sur le même secteur et en contrat CDI »

Mélissa –OMEGA

 

 

 

Sami :

Après avoir obtenu mon Bac en 2018, j’ai réalisé un service civique au sein du CIJ (Centre d’informations Jeunesse). J’ai su trouver ma place au sein de l’équipe. Aujourd’hui, j’y travaille en CDD.

Cette expérience m’a permis d’enrichir mes compétences professionnelles et de m’adapter au monde du travail.

 

 

 

 

Zelda :

J’ai obtenu mon Bac SPVL en juillet 2017. J’avais un projet professionnel très précis : passer mon BPJEPS AAN (Activités aquatiques et de la natation) pour devenir Maître-nageur sauveteur (MNS).

J’ai donc suivi cette formation au CREPS de Poitiers. Aujourd’hui, je travaille au centre aquatique de Nautilis à Angoulême.

 

 

 

 

 

 

 

Début de page