Actualités de la formation

 

Télécharger la plaquette

 

 

PrésentationContenus - Projets - Poursuites

 

 

L'agent de sécurité est chargé de la surveillance et du gardiennage des marchandises et des locaux. Il assure le cas échéant la protection des personnes.

Sa principale mission est de prévenir certains actes répréhensibles comme le vol, l'effraction ou les dégradations.

Il connaît les techniques de prévention et de lutte contre les sinistres (incendies, inondations, incidents techniques).

Il participe au maintien des conditions normales d'hygiène et de sécurité et peut administrer les premiers secours aux blessés ou aux personnes prises de malaise.

Seul ou en équipe, le diplômé exerce ses fonctions dans des espaces ouverts au public ou non, de nature industrielle, commerciale, hospitalière, privative, culturelle ou sportive.

Il travaille

  • au sein d'entreprises disposant de leur propre service de sécurité,

  • chez des prestataires de services en matière de sécurité

  • dans des structures du secteur public.

 

  • Profils

Cet agent est capable de mettre en oeuvre tous les moyens pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Pour cela :

  • il a une connaissance de tous les systèmes d'alarme et de détection ;
  • il sait utiliser les matériels de transmission (radio VHF, téléphone, interphone, appareil de vidéo-surveillance) et utilise les matériels de lutte contre l'incendie (rampe, divers types d'extincteurs...) ;
  • il maitrise les principes généraux de secourisme. La préparation de l'attestation de premiers secours en équipe) est incluse dans la scolarité.

Seul ou en équipe, ses principales missions sont :

  • la prévention et dissuassion des actes de malveillance et de négligence (intrusion, vol, dégradation...) ;
  • la prévention et lutte contre tout évènement perturbant la situation normale de sécurité (en particulier l'incendie, les inondations et les incidents techniques) ;
  • la participation au maintien des conditions normales d'hygiène et de sécurité (notamment les premiers secours aux blessés ou aux personnes prises de malaise).

Cet agent doit être capable d'appliquer et de faire appliquer les consignes relatives à :

  • la sécurité des biens et la sécurité des personnes ;
  • la prévention et l'analyse de la situation des risques ;

 

  • Conditions d’admission et durée de la formation

Accessible après une 3ème générale de collège

 

  • 12 places
  • Deux années de formation

 

Début de page

 

 

 

  Contenu de la formation  

 

La formation s’articule en trois parties :

 

Une grande partie d'enseignement professionnel
     
L'enseignement général adapté aux besoins de la formation
     
Des stages en entreprise pour une formation pratique

 

  • Enseignement professionnel

Il apporte des connaissances professionnelles en les alliant à des réalisations pratiques.

Les élèves travaillent à raison de 12h d’enseignement professionnel par semaine dans des ateliers équipés de matériels professionnels 

L’ensemble des activités professionnelles de ce diplôme peut être regroupé par domaines :

  • Prévention et dissuasion des actes de malveillance : (intrusion, dégradation, vol).
  • Accueil et contrôle d’accès des points d’accès :
    • filtrage et contrôle des entrées et sorties des personnels des véhicules et des colis).
    • contrôle et surveillance des parkings
    • gestion des visiteurs et des badges, des clés et autres moyens d’ouverture.
  • Surveillance générale
    • réalisation d’un circuit de ronde,
    • traitement des anomalies en lien avec les possibilités techniques du système de surveillance et la gestion des alarmes.
  • secours aux personnes, seul, avec ou sans matériel, ou au côté d’un équipier secouriste avec le matériel de premiers secours : Pour l’obtention du PSE1
    • prévention des risques,
    • assurance de sa propre sécurité et de celle des autres,
    • analyse d’une situation d’accident et mise en œuvre de la conduite à tenir,
    • participation aux secours organisés.
  • sécurité technique et incendie pour l’obtention du SSIAP 2
  • sécurité liée à l’environnement extérieur.
  • connaissance, utilisation de matériels et de moyens techniques spécifiques :
    • Matériels de détection des comportements et des incidents :
      • vidéosurveillance,
      • détecteur et alarme incendie, intrusion et anomalies techniques.
    • Matériels de centralisation et d’analyse des informations locales ou à distance
      • Système de Sécurité Incendie (SSI), et central informatique,
      • centre de télésurveillance, et de vidéosurveillance.
    • Matériels de communication :
      • Téléphonie et interphonie,
      • matériel radio, G. P. S
    • Matériels d’intervention
      • outils d’accès (badges, clefs, codes…),
      • matériels et équipements de protection individuelle et collective : tenue, Appareil Respiratoire Isolant (A. R. I.)
      • matériels pour les missions de secours à personnes,
    • Matériels de lutte contre l’incendie.

  • maîtrise de la communication en situations professionnelles,
    • auprès du public ou en situation d’accueil, en situation d’intervention, en situation conflictuelle, ou en situation de stress.
    • au sein de l’entreprise : avec la hiérarchie et avec les membres de son équipe de travail, avec le client partenaire, avec les services publics de sécurité.
    • Rendre compte oralement et/ou par écrit de ses activités sous forme : de compte rendu, de main courante, de rapport.
    • Assurer la diffusion et l’archivage de l’information et des messages.
    • Maîtriser des outils de communication : téléphonie, informatique, visioconférence.

  • Enseignement général

Il s’articule autour de plusieurs matières et prend en compte les besoins spécifiques des élèves dans le cadre de l’accompagnement personnalisé et de la co-intervention.

L’enseignement général représente environ 1/3 du volume horaire de la formation et se réparti selon les disciplines suivantes :

  • 2h Français, Histoire-Géographie
  • 1,5h Mathématiques/ Sciences
  • 1,5h LV1 anglais
  • 1,5h Prévention-Santé-Environnement
  • 1h Éducation artistique
  • 2,5h Éducation Physique et Sportive

L’accompagnement personnalisé :

A raison de 3 heures par semaine, il prend en compte les besoins spécifiques de chaque élève et apporte des réponses en matière de :

  • Consolidation des acquis en français, en mathématiques
  • Démarches pour les recherches de stage,
  • Méthodologie (lecture de consignes, …),
  • Préparation à l’orientation (intervenants extérieurs, d’anciens élèves…)
  • Préparation aux épreuves d’examen (accompagnement pour les dossiers, Simulation d’oral...)

La Co-intervention

Elle donne lieu à des séances au cours desquelles un professeur d’enseignement général (mathématiques et français) et celui de l’enseignement professionnel interviennent ensemble devant les élèves. Elle donne ainsi une dimension concrète aux apprentissages et permet à l’élève d’acquérir une vision globale des enseignements qu’il reçoit et de faire du lien entre les différentes disciplines.

Ainsi par exemples, les élèves ont pu travailler sur des sujets comme :

  • Statistiques sur des déclenchements d’alarme en mathématiques
  • Etude d’un corpus de texte sur la sécurité des travailleurs en Lettres

 

  • Chef d'oeuvre

Innovation de la réforme sur la « transformation de la voie professionnelle », Le chef d’œuvre doit être une réalisation concrète dont l’élève se souviendra, un marqueur fort de sa scolarité en lycée professionnel.

Il est l’aboutissement d’un projet pluridisciplinaire construit, individuel ou collaboratif, qui vise à développer son inventivité et sa créativité.

Son caractère pluridisciplinaire mobilise l’enseignement professionnel de spécialité et une ou plusieurs disciplines d’enseignement général en fonction du chef d’œuvre travaillé.

Il s’intègre à la formation à partir de la première année à raison de 3h hebdomadaires et se finalise à la fin de la première année de cap.

Le chef-d’œuvre est un travail effectué seul ou en groupe. L'élève doit le présenter devant un jury d’examen en fin de terminale. S'il s'agit d’une réalisation concrète, l s’agit avant tout de l’épreuve orale qui consiste à expliquer l’ensemble de la démarche, de la conception à la réalisation du projet.

 

  • Formation en entreprise

Les stages se réalisent au sein des entreprises partenaires.

A raison de :

  • 6 semaines en classe de première année
  • 6 semaines en dernière année

L’objectif de ces périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) est de :

  • construire des compétences en situation professionnelle
  • développer des compétences de communication au sein de l’entreprise d’accueil
  • découvrir différentes structures dans les champs professionnels de la formation
  • mettre en œuvre des pratiques professionnelles, de les analyser
  • s’adapter et contribuer au travail en équipe
  • mobiliser les savoirs acquis en centre de formation

Ces stages peuvent être effectués dans des structures comme :

  • Les sites industriels et logistiques
  • Les sites évènementiels (foires, salons, festivals…)
  • Des structures de la fonction publique comme les centres hospitaliers, cités administratives…
  • Les centres commerciaux

 

Début de page

 

 

 

  Projets pédagogiques  

 

 

 

Début de page

 

 

 

  Après la formation  

 

  • Poursuite d’étude

Après un certificat d’aptitude professionnelle « Agent de Sécurité », les formations suivantes sont accessibles :

  • Brevet professionnel agent technique prévention et sécurité
  • ​​​​​​​Brevet professionnel agent technique de sécurité dans les transports
  • Mention complémentaire sécurité civile d’entreprise
  • Mention complémentaire sûreté des espaces ouverts au public
  • CAP agent vérificateur d’appareils extincteurs
  • Bac pro métiers de la sécurité
  • Cadet de la République,
  • Formation d’adjoint de sécurité,
  • Préparation aux concours de gardien de la Paix
  • Opérateur de vidéo-protection, etc.

Le CAP Agent de sécurité, complété par certaines certifications spécifiques, peut permettre l’accès à d’autres emplois : le transport de fonds, la télésurveillance, la protection physique des personnes, la surveillance aéroportuaire, les équipes cynophiles…

 

  • Insertion dans la vie active

Le titulaire d’un CAP « Agent de Sécurité » peut accéder à différents métiers

  • Agent de sécurité (hypermarché, industrie, manifestation)
  • Agent dans les services de sécurité incendie hospitalier
  • Agent de sûreté ferroviaire
  • agent de sécurité,
  • Agent de télésurveillance
  • Opérateur en télésurveillance,
  • Rondier,
  • Militaire…

… Dans différents types d’organisation

  • des entreprises disposant de leur propre service de sécurité,
  • des entreprises prestataires de services en matière de sécurité,
  • des structures du secteur public

C’est également un moyen d’accéder aux métiers de sapeur-pompier, de policier.

C'est une activité en pleine expansion.

 

 

 

Début de page